7 films ou plus qui s'annoncent mal

Publié le par Corbeau Moqueur

7 films ou plus qui s'annoncent mal

Après une poignée de films que j'attends, en voici une autre nettement moins reluisante. Entre les nombreuses suites de trop et/ou non fondées, les potentiels rétamages de certains métrages ou simplement les projets tout simplement honteux, voire WTF, personne n'est à l'abri des mauvaises productions et des éventuelles flops cette année non plus. En voici quelque uns, une fois encore la liste est avant tout *bjective, mais absolument pas exhaustive.

1) 50 nuances plus sombres

Sans doute le truc le plus honteux qui puisse exister à l'heure actuelle, car rappelons le, on parle ici d'une fan fiction devenu un roman, puis une trilogie (avec en prime un "quatrième" tome racoleur), qui se retrouve maintenant adaptée sur le grand écran. Le problème n'est pas tant l'idée de départ (une romance avec du BDSM pourquoi pas après tout), mais tout le contenu, l'auteure ayant déjà une vision totalement fantasque du sadomasochisme, voire carrément malsaine et un penchant pour légitimer tout et n'importe quoi (à commencer par le harcèlement et la pédophilie). Le premier volet était déjà grandiose de nullité à tout les niveaux (personnages inconsistants, scénario bullshit, dialogues téléphonés et par dessus tout censure) et en un sens on ne peut pas changer les coprolithes en or, surtout lorsque l'auteure mène les scénaristes à la baguette (- c'est mon bouquin, on ne change rien - mais attends ce qu'on te propose c'est mieux et - non c'est mon roman, on ne change rien !). La B.A. nous ferait presque passer sa suite pour un thriller de Brian De Palma, malheureusement les lecteurs connaissent déjà le sort de l'intrigue... Je réserve un traitement tout particulier à cette "saga", histoire de vous montrer tout ce qui cloche dedans et ne peut décemment pas en constituer un best-seller, voire un truc bien.

Anastasia Steele : QI de moule avariée, 100% soumise, sans consistance et se fait entretenir par un psychopathe,

2) Power Rangers

Quand j'étais gosse, Power Rangers c'était un peu mon plaisir coupable : quelque part au fond de moi, je savais que c'était mauvais et pourtant je regardais quand même. Il me semble que les bastons contre les figurants en collants et les monstres en carton étaient pas mal... Le fait est que si diffuser une série opposant des guignols en tenue latex à des monstres ringards passent relativement bien à la télé entre un épisode des Super Nana et de Totally Spies, porter la chose sur le grand écran, c'est surtout avoir la garantie d'y perdre ses incisives, les deux premiers films peuvent déjà l'attester. Le scénario de celui-là n'invente visiblement pas la roue, les personnages (très jeunes comparativement aux années 90, le prochain se passera en primaire à ce rythme là) nagent dans les clichés et l'humour... l'humour... est là. Pour les intéressés le film sort le 5 avril prochain.

Je vous fais une fleur je vous met la VO, la VF étant tout simplement insupportable.

3) Fast and Furious 8

Les mêmes et on recommence... à un détail près, histoire que le 8 ne soit pas considéré comme une faute de frappe.  Donc des bagnoles, du tuning, des filles en tenue courte, de l'action bourrine et encore de l'action, avec un peu de scénar. Bref un énième film d'une saga qui nous évite de penser à quoi que ce soit, prévu pour le 12 avril 2017. Mais, à l'instar d'xXx reactivated (dont le deuxième est quand même sur nanarland), parfois il faut cesser de sodomiser les gens, surtout après un septième volet qui semblait déjà avoir tout explorer (James Wan, qu'est ce que tu fous là ?!!).

Beuh ma famille, argh, greuh, beuh, heuu.

4) Annabelle 2

Parce que le premier n'était pas terrible et que ce spin-off n'a pas de raison de s'étaler comme ça sur plusieurs épisodes. Au demeurant maintenant, j'attends cette suite avec impatience et j'y verrai la voir dès qu'elle sortira, dans la mesure où David F. Sandberg s'occupe de la réalisation et que la bonne soeur de Conjuring 2 est apparemment aussi de la partie. Et puis moi, j'ai bien aimé le premier... lors du premier visionnage. Avec un peu de chance cette suite nous fera oublier le premier opus.

J'aurai bien aimé en voir plus moi...

5) Insidious 4

Alors oui, j'adore la saga Insidious et suivant la même logique qu'Annabelle 2, j'irai voir ce quatrième opus dès sa sortie en... novembre 2017 (ce qui, Halloween oblige, promet malheureusement une sortie mouvementée, moyennant un carton au box-office). Le premier opus était superbe à pratiquement tout les niveaux, le deuxième construit comme un thriller était tout aussi excellent (même plus à mon sens), en revanche le troisième était un gros, mais alors un gros cran en-dessous. Sans être mauvais c'était too much, la saga ayant finalement commencé à partir en quenouille. Même si le quatrième chapitre porte de nombreuses promesses, il est surtout réalisé par Adam Robitel à qui l'on doit l'étrange cas de Deborah Logan et... Paranormal Activity 5. Alors parfois, je me dit, comme ça, sur l'instant, qu'il faut savoir s'arrêter pendant qu'il est encore temps.

Le teaser inattendu

6) Les trucs en cinq

C'est-à-dire Pirates des Caraïbes 5 et Transformers 5, les raisons sont en fait très simples : le premier devrait lancé une nouvelle saga plutôt que de rajouter des chiffres inutilement (c'est peu vendeur depuis le trois) et le second devient tout simplement ridicule. Il y a une semaine, j'ai eu l'occasion de visionner le quatrième Transformers et autant les autres étaient déjà limites-limites, celui-ci était tout simplement un gros nanar. Avec ses personnages stéréotypés, sa caricature outrancière de Steve Jobs, sa misogynie ambiante, son bullshit scientifique et son scénario inutilement alambiqué, le quatre faisait très fort en terme de nullité, alors que nous réserve ce cinquième  volet (soi-disant plus sombre) ? Un navet ? Oui, c'est bien possible.

Pour Pirates des Caraïbes, je ne pense pas que le film sera mauvais, le truc c'est que quand on le mentionne dans son entourage, la réponse est souvent : encore un autre ? Ils savent vraiment plus s'arrêter, je risque pas d'aller le voir celui-là, quand je vois ce qu'ils ont fait avec le précédent. Alors, j'ai aimé le quatrième dans la mesure où il renouait avec ce qu'on trouvait dans les deux premiers volets, en revanche j'ai détesté le trois (à part l'OST, qui est juste magnifique) qui avait été fait à l'arrache, partait dans tout les sens et était bourré d'incohérence (Pourquoi le kraken ? Quand on voit qui gardait le coeur, Davy Jones aurait pu renversé la situation en moins de deux). Les mecs, créez une nouvelle franchise sur la piraterie, plutôt que d'inventer n'importe quoi et tout le monde sera gagnant.

Heureusement que ce nouveau Davy Jones en mousse arrive après tout le monde.

7) La Belle et la Bête

On a déjà eu droit à une version franco-allemande en 2014, réussie de surcroit, avec une belle patte artistique, une bonne direction d'acteur (malgré Léa Seydoux) et des effets spéciaux remarquables ; alors vous pensez pas que c'est un peu con d'en proposer une nouvelle trois ans après ? Pour sa défense, cette nouvelle version est une adaptation en prise de vue réelle du film d'animation de Disney (ce qui à mon sens n'arrange pas les choses). Des adaptations de conte il y en a eu plein, la plus connu étant sans doute celle de Jean Cocteau, qui date un peu c'est un fait (1946) et qui est assez flippante, à l'instar du conte en lui-même au fond. Dans cette nouvelle version exit la noirceur, place à l'édulcoration, bref place à Disney et dans 10 ans on saura même plus à quoi ressemble vraiment un conte de fée.

De gros musicales en perspective, donc à voir en VO de tout urgence.

8) (Bonus) World War Z 2

Je crois que Max Books a dû criser quand il a entendu parler pour la première fois de ce projet. Après avoir très clairement et publiquement renié le film faussement adapté de son roman, il y a de fortes chances que cette suite cinématographique subissent le même sort. En clair si le livre était intéressant dans sa construction, son "adaptation" était juste un film de zombie avec Brad Pitt, voilà tout. Cette suite n'est donc absolument pas nécessaire et a de fortes chances de bider, dans la mesure où le film est censé sortir le 9 juin 2017 aux Etats-Unis et que personne n'a l'ombre d'un scénario, d'un réalisateur ou d'un quelconque membre du casting, hormis Brad Pitt. Mes avis que le film sortira en 2018... s'il sortira vraiment.

Commenter cet article