Ma famille t'adore déjà (Poncifs poussifs poncés)

Publié le par Corbeau Moqueur

Du potentiel sans ambition

Du potentiel sans ambition

Julien trentenaire modeste et éternel outsider créateur d'applications pour smartphone, est amoureux d'Eva une journaliste toute aussi humble pour un magazine sans prétention. Après une demande en mariage percutante, Juju va avoir l'honneur de faire la connaissance de sa futur belle famille plein aux as, durant un week end empli de faux-semblant et de mensonges au bord de l'implosion.

Ma famille t'adore déjà est typiquement le genre de comédie française sans prétention qui veut satisfaire un public bien large en empilant les poncifs sans sourciller. Les personnages sont très stéréotypés, la mise en scène hyper conventionnelle, les gags sont aussi lourds qu'éculés et l'ensemble est tellement chargé de crème fraîche qu'on frise l'indigestion. J'ai dû sourire deux, trois fois, grâce à quelques ressorts sympas, mais pour le reste tout est prévisible du début à la fin.

Après je ne pense pas que derrière cette montagne de cuistrerie et d'hypocrisie, le réalisateur ait vraiment cherché à donner dans le caustique ou le grinçant. Nan, ici c'est du divertissement pur et dur, ou plutôt mou et épais. C'est la première réalisation de Jérôme Commandeur, qui est un acteur que j'apprécie plutôt bien, donc je mettrais ça sur le compte du premier essai. D'ailleurs il incarne pour une fois non pas un gros nounours émotif, mais un entrepreneur macho et incisif tirant son lot de casseroles.

Même si c'est une petite comédie, il y a quand même un jolie casting, dommage que les personnages soient enferrés dans le déjà-vu et le cliché (Jean-Jésus, sérieusement ?!). Thierry Lhermitte fait son mic mac habituel, Marie Anne Chazel un peu pareil et Liliane (Valérie Karsenti) est censé incarner une certaine Corinne, mais c'est curieux moi je ne vois que Liliane... Sabine Azéma est la guignole de service et Anouk devrait simplement s'appeler nichon, tant elle sert à rien ou si peu (Ich been naturalist in Deutschland).

La bande annonce est sympa, mais pour le reste...

L'ensemble déjà bien poussif de base est alourdit encore davantage par des dialogues pas très raffinés (et signés Jérôme Commandeur), qu'on aurait souhaité plus percutant, et un dénouement prévisible, mais néanmoins bancal quand on y réfléchit un peu. Et puis au milieu de tout ça, on a Juju qui est catapulté dans ce bazar et qu'on a constamment envie de secouer par le cou, tant son sourire niais et son manque de réparti le rendent transparent. Mais curieusement c'est peut-être le seul acteur qui se démarque...

Mouais, en fait c'est une comédie française quoi. Claquer dix balles pour ça... je suis pas sûr que ce soit la meilleure idée qui soit... Si vous voulez vraiment vous marrer, allez plutôt voir La folle histoire de Max et Léon, c'est poussif mais dans un autre genre, beaucoup plus généreux en contenu et en prime signé Internet.

Publié dans Films, le coffre à bobines

Commenter cet article

Louisa 22/12/2016 14:25

Salut ! C'est une comédie sympa, sans plus ! L’histoire est intéressante, le casting est au top et les acteurs sont plutôt convaincants. Cependant, le scénario est plat et certaines scènes ne sont pas drôles, voire prévisibles.