Radin ! (Retour de Karma)

Publié le par Corbeau Moqueur

Radin ! (Retour de Karma)

François Gautier est égoïste, asocial, mal embouché, irritant, insupportable, pingre, fringué comme un prof de conf', menteur, limite voleur, radin et pour ne rien arranger violoniste ! Sa petite vie est réglée comme du papier à musique et s'harmonise autour du seul objectif de dépenser le moins possible. Dommage pour lui, car en une journée il va tomber amoureux et se rendre compte qu'utiliser des capotes périmées n'est pas source de providence. Comme il est coutume dans ce genre de comédie, boosté par l'amour, François va peu à peu, voire brutalement, faire ses gammes dans le monde de la générosité et de la consommation.

Avec le thème de la radinerie, on peut faire beaucoup de choses au cinéma, pas forcément bien, mais ça fait toujours rire. Radin ! n'invente ni la poudre, ni l'eau chaude, pas plus que l'eau froide, mais il fait son taf, sans plus. Grosso modo, le film s'appuie sur de l'humour répétitif, l'excès, des gags souvent éculés (le compteur d'eau chaude, l'électricité, le smoking, la voiturette...) et des dialogues téléphonés, qui ont le mérite de fonctionner, à défaut d'être foncièrement originaux. Et si ça fonctionne ce n'est qu'en partie grâce à Dany Boon (qui tient d'ailleurs un rôle plus grave qu'à l'accoutumé), puisque Laurence Arné et Noémie Schimdt se dépensent sans compter.

Alors oui, le film aurait pu être plus drôle et certains diront que la mesquinerie du personnage n'est pas exploitée jusqu'au bout, sauf qu'il s'agit avant tout d'un film et que si il s'agissait juste d'un melting pot de blagues en tout genre, autant regarder un sketch de Dany Boon. Donc malgré son tournant mélodramatique lourdingue dans les 15 dernières minutes, ses maladresses et ses erreurs de montage (encore un cycle jour/nuit qui déraille), la comédie est finalement plus "fine" que ce qu'on pourrait croire.

Certains passages et situations sont meilleurs que d'autres, notamment tous les passages faisant intervenir l'orchestre, un clin d'oeil appuyé à Shining, un caméo de Sébastien Chabal et des mexicains, mais pas quoi saigner son portefeuille, même si on ne se sent pas voler non plus. En fait c'est une comédie familiale, qui fait son boulot... surtout un samedi matin... et en particulier sur les familles Je sais tout et leur fille Je sais Rien (les petits quizz à voix haute durant le film sont tellement agréables...).

Publié dans le coffre à bobines, Films

Commenter cet article

Bluedevil25 04/02/2017 19:27

Je pensais que c'était Dany Boon qui avait réalisé ce film et j'avais bien du mal à admettre que le film était sympa du coup. Donc c'est en fait Raid Dingue qu'il a réalisé... Radin est mieux c'est sûr.

Louisa 26/12/2016 15:13

Radin ! est une comédie sympathique, sans plus ! Certaines scènes sont drôles, l’histoire tient la route et Dany Boon est impressionnant. Le point négatif : le scénario léger et trop prévisible.

vivi 16/10/2016 23:03

Je le regarderai donc avec plaisir à l'occasion, mais pas forcément au cinéma... peut-être plutôt en DVD quand il sortira. Merci en tout cas pour ton avis :o)