Scott Delay (le GCA #2)

Publié le par Corbeau Moqueur

Scott Delay (le GCA #2)

Scott Delay est la personne qui réagit constamment en décalé avec ce qui se passe à l'écran. Il rit 10 secondes après la blague, met autant de temps à comprendre la réponse au mystère, voire sursaute une demi-seconde après le jumpscare. Ce type à un temps de réaction supérieur à celui d'un gamin de 6 ans, ce qui doit être sacrément problématique au quotidien. Alors dit comme ça, ça paraît anecdotique, ni vraiment gênant, sauf lorsqu'on est assis à côté de lui, où on a tout le loisir d'entendre ses "Quoi ?", "Hein ?", "Ah d'accord, ah ah ah aaaexcellent !".

Comme toutes les catégories de parasites, il y a plusieurs sortes : ceux qui ont un temps de réaction trop long, ceux qui veulent entendre la réponse à une énigme tout de suite, maintenant, dans la seconde et donc qui baragouinent un truc au moment la réponse arrive, inutile de dire que le temps que l'information arrive au cerveau, tout le monde a fini de réagir. Et il y a ceux qui, comme les Joe Plastic et les Gros René font ça sciemment, en espérant pourrir la séance et relancer la vague de rire (quand c'est drôle).

J'ai eu déjà droit deux fois à un l'effet inverse (dans la même séance), c'est à dire un Scott Delay qui avait visiblement bu 4 cafés et obtenu une perception affinée de la réalité pour arriver à réagir avant une blague et un gag (en fait c'est plus parce que l'effet comique était totalement rebattu mais que la personne le trouvait quand même efficace). Un syndrôme rarissime qui a pour seul effet de se taper l'affiche pour pas cher. 
Là j'ai beau chercher, mais je vois vraiment comment ce genre de personne peut être agréable à cotoyer durant une séance, on a juste envie de le fracasser sur un mur, son accoudoir ou le dossier de devant au bout de trois réactions de ce genre.

Commenter cet article