Le Guide du cinéphile averti

Publié le par Corbeau Moqueur

Le Guide du cinéphile averti

Présentation

Aller au cinéma est une chose agréable. On est bien assis (normalement), le son nous entoure, l'écran est immense et on est en charmante compagnie... ou pas. Voyez-vous il est possible de passer une très mauvaise séance non pas à cause du film en lui-même mais du public. Rires en folie, silence mortuaire, coup de téléphone, jets de pop corn ou audiodescritpion, autant de moyen pour ruiner la projection du film que vous attendiez depuis longtemps. Et quand c'est pas le public, c'est la salle : fauteuil qui grince, mauvais placement, haut parleur crachotant, voire coupure en pleine projection... Bref, aller au cinéma c'est bien mais avoir une séance tranquille c'est mieux.

A défaut d'avoir trouvé la méthode ancestrale millénaire pour passer la séance parfaite, voici une petite typologie des chieurs récurrents (ceux que vous risquez de trouver quasiment à chaque séance), des problèmes techniques et du confort défaillant. Et vu le nombre de fois que j'ai été dans un cinéma, des séances pourries j'en ai eu pas mal (surtout dans le domaine de l'horreur) et des publics de merde suffisament pour que le gorafi puisse faire son beurre dessus.

Le guide du cinéphile averti c'est donc des articles courts, qui vous permettront de vous asseoir confortablement avant votre séance, d'étiqueter les chieurs de la salle et d'organiser un safari au terme de votre séance pour parfaire votre tableau de chasse.

Commenter cet article