Kung Fu Panda 3 (Des pandas tout partout !)

Publié le par Mocking Crow

Wataaa !

Wataaa !

Wahou, je sais pas quel était le budget, mais ça a dû coûter sacrément cher tout ce boulot ! Autant être franche d'entrée de jeu, je n'ai pas vu les deux films précédents, même si je n'en ai toujours eu que des échos positifs, mais ça ne m'a pas empêché de comprendre le film (en même temps "à partir de 3 ans"...), les références aux deux premiers et surtout à l'adorer. Les fans seront donc ravis de revoir leur panda grassouillet (interprété par Jack Black en V.O.), au côté de son père adoptif et de son père biologique (ooooh), un gros panda nommé Li Chan. Mais l'heure n'est pas aux réjouissances : le cauchemardesque et verdâtre Kai (doublé par la tête de con de Whiplash) a décidé de s'attaquer à tous les maîtres d'arts martiaux de Chine. C'est tout naturellement que Po part dans le village secret des pandas pour prendre des vac... s'entraîner, bien sûr, s'entraîner. S'entraîner à être un panda parfait et accessoirement maîtrisé le Chi (sorte de Force version chinoise permettant de faire pousser des fleurs), seul moyen de vaincre Kaï.

D'accord, elle date, il n'empêche qu'elle fonctionne toujours

C'est très divertissant, les moments de flottement, les répliques décalées et les gags fonctionnent à merveille. Les scènes d'action sont sacrément bien fichues, grâce à une excellente animation et surtout un très bon rendu visuel. Les choix artistiques sont intelligents (animation 3D, dessins-animés, voire estampes chinoises) et les effets de lumière en mettent plein la vue. J'ignore si les deux premiers avaient bénéficié d'une telle qualité, en tout cas le résultat est dépaysant et très agréable à regarder. A cela vient s'ajouter une 3D parfaitement intégrée dans le film, dont la profondeur de champ apporte son cachet dès les premières images.

Autre point essentiel : la musique. Quel bonheur de retrouver Hans Zimmer dans toute sa splendeur. Certes la technique n'est pas des plus inventives, mais les mélodies et les thèmes collent à merveille avec l'essence du film et accompagnent joyeusement sa progression. Autre point montrant que cet opus a forcé les producteurs à mettre leurs bijoux sur le billot : la présence de Lang Lang parmi les musiciens (pour ceux qui ne le connaissent pas, il s'agit d'un des plus grands virtuoses du piano à l'heure actuelle). Bref c'est épique, c'est festif et dynamique, donc un vrai bonheur sonore.

Côté personnages, on aime ou aime pas les pockets jokes propres à chacun d'entre eux, cela ne les empêche pas d'être attachants chacun à leur manière. Personnellement, le renard roux (Shifu ?) n'a pas cessé de me faire penser à Ian McShane... Mais ce n'est pas son doubleur original, en revanche parmi ceux-ci se trouve Jackie Chan, ainsi que 5 membres de la famille Pitt (ou Jolie-Pitt ?) : 4 des héritiers de Brad Pitt et sa femme (la dernière en date).

Mais on a surtout des pandas ! Une invasion de pandas kawaïou, tentant de s'initier aux arts martiaux. Bon d'accord la bataille finale est un merdier sans nom pour tout le monde ; il n'empêche que c'est pas tous les jours qu'on voit des pandas maraver des statues de jade avec leurs gros bides, à grand renfort de "boing" et de "whoosh". Le tout se concluant dans un affrontement manichéen quasi-dragon ball-esque qui nous en met plein les mirettes.
Bref, allez le voir, si vous voulez passer un bon moment à coup sûr.

Licence Creative Commons
Pandaaaa ! du Mocking Crow est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

PANDAAAAA !

Commenter cet article